Revue de presse culture et développement

Bienvenus à votre revue de presse qui conjugue culture et développement au Burkina.

Pour commencer, sachez que la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 25 février au 4 mars 2023. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 29 juin 2022. Le Conseil a en effet adopté un rapport relatif aux préparatifs de cette 28e édition du FESPACO. Ce rapport fait le point des activités déjà réalisées ainsi que celles en cours de réalisation. Il s’articule autour des actions de communication, de la recherche et de la sélection de films, de la définition des sections de films, des rencontres professionnelles, des différents événements, des équipes de travail et de la déclinaison des espaces et des lieux dédiés au Festival. Cette édition du FESPACO va se tenir sous le thème « Cinémas d’Afrique et culture de la paix ».

Dans la même tendance culturelle, la prochaine Semaine nationale de la culture (SNC) se tiendra du 26 novembre au 2 décembre 2022 à Bobo-Dioulasso, informe le quotidien public Sidwaya. Pour ainsi préparer le terrain, le ministre en charge de la Culture, Valérie Kaboré, a rendu visite aux autorités coutumières et religieuses de la ville de Sya le samedi 2 juillet 2022, indique le quotidien de tous les Burkinabè.  

« La 20e édition de la SNC était initialement prévue se tenir du 28 mars au 4 avril 2020, mais la pandémie de la maladie à coronavirus avait contraint le gouvernement à suspendre l’organisation des manifestations culturelles d’envergure nationale et internationale dont la « SNC BOBO 2020 », lors de la séance du Conseil des ministres, du 11 mars 2020 », avait précédemment préciséle directeur général de la SNC, Bamassa Ouattara, dans les colonnes de Sidwaya le 11 juin 2022.

L’édition avait été reprogrammée du 26 mars au 2 avril 2022, mais cette fois, avec le changement de régime intervenu en janvier 2022, elle a encore été reportée.

Comme l’une des innovations pour cette prochaine édition, Bamassa Ouattara  évoque la participation de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire avec deux troupes dont la troupe Liwaga Naaba Kango d’Attécoubé à Abidjan en compétition dans la catégorie des arts du spectacle et la troupe Liwaga de Yamoussoukro en animation.

Restons toujours à Bobo-Dioulasso où Sidwaya nous apprend que le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) enseigne la bonne gestion des projets à ses bénéficiaires du Mouhoun, des Hauts-Bassins, des Cascades et du Sud- Ouest. Une formation qui se déroule du 4 au 7 juillet 2022 à la maison de la Culture Monseigneur Anselme Titiama Sanon.

Le FDCT souhaite que cet enseignement puisse permettre aux participants venus du Mouhoun, des Hauts-Bassins, des Cascades et du Sud- Ouest de « Renforcer leur capacité en gestion des contrats ; maitriser les mécanismes de suivi des projets ; maitriser les techniques budgétaires et nomenclatures des pièces justificatives ; renforcer leur capacité en gestion de projets nationaux et internationaux ».

Toute chose qui devrait contribuer à l’économie nationale. Le Fonds ayant pour objectif d’accompagner financièrement les activités de la culture et du tourisme pour assurer le développement des industries culturelles et touristiques en permettant aux secteurs de la culture et du tourisme de jouer un rôle substantiel dans le développement socio-économique du Burkina Faso.

En musique, Issouf Compaoré célèbre ses 50 ans de carrière, informe le quotidien en ligne Faso7. Pour annoncer l’évènement, l’artiste et son équipe ont organisé une conférence de presse le 29 juin 2022 au cours de laquelle ils ont présenté le programme d’activités. L’auteur des célèbres chansons Zénabo et dis-lui que je l’attends, a débuté sa carrière en 1971 riche de plus de 200 titres et plus de 1000 concerts au Burkina Faso et à travers le monde et 10 albums, indique Faso7. « Ce trésor vivant », selon les acteurs culturels, âgé de 68 ans, place son jubilé d’or sous le signe « de la paix et de la transmission ». « A cet âge, il est presque un devoir de partager son savoir, savoir-faire, ses expériences avec les jeunes générations », renchérit Youssef Ouédraogo, président du comité d’organisation.

Et « dans le but de renouveler la confiance entre l’artiste et son public, l’organisation de ce jubilé d’or sera marquée par la sortie d’un nouvel album de quinze (15) titres. Des concerts live seront également organisés dans les villes telles que Ouahigouya le 7 octobre 2022, Tenkodogo le 29 octobre 2022, Koudougou le 5 novembre 2022, Bobo-Dioulasso le 19 novembre 2022 et Ouagadougou le 9 décembre 2022 », indique le site Faso7.

Nous terminons avec la Journée mondiale des Micros, Petites et Moyennes entreprises. Tenue du 27 juin au 1er juillet 2022 à Ouagadougou, elle a été une occasion pour le Burkina de célébrer la contribution des PME du secteur de l’artisanat dans l’économie nationale. Cordonnée par l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME), la célébration était placée sous le thème suivant : « Contribution des PME du secteur de l’artisanat à la promotion des économies locales :  opportunités, défis et perspectives ».

« C’est un thème qui est d’actualité et qui va permettre de réfléchir sur la place des PME de l’artisanat dans notre économie », a apprécié le Premier ministre Albert Ouédraogo.

Le ministre en charge de l’Artisanat et des PME, Abdoulaye Tall, de préciser l’importance de l’artisanat dans la socio-économie du Burkina. C’est le 3e secteur pourvoyeur d’emplois après l’agriculture et l’élevage. Cependant, l’activité rencontre des difficultés, malgré les efforts consentis pour booster ses PME. On retient les problèmes d’accès aux financements, aux matériels et équipements adéquats, la formation, l’insécurité, etc., a indiqué Mariam Koéta, la représentante des acteurs des Micros, Petites et Moyennes entreprises. Pour plus de précisions sur la célébration de cette journée, rendez-vous sur notre page YouTube Culture Dev (cliquez ici ).

(Visited 111 times, 1 visits today)

Des vidéos sur le même sujet

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published.