Le secteur de la microfinance au Burkina Faso : le rôle de supervision du Trésor Public

Au Burkina Faso, le secteur de la microfinance occupe une place importante dans les stratégies et politiques de développement économique et social.

Face à l’augmentation du nombre des systèmes financiers décentralisés, communément appelés institution de microfinance, une organisation du secteur s’est imposée.

C’est pourquoi l’exercice de l’activité de la microfinance est soumis à une autorisation préalable. Tout promoteur désireux d’exercer l’activité doit donc constituer et déposer auprès du Ministre en charge des finances un dossier de demande d’agrément.

Cette disposition juridique et règlementaire des SFD vise à préserver la stabilité et l’équilibre du secteur de la microfinance dans son ensemble et à maîtriser les risques liés à l’exercice de l’activité d’intermédiation financière.

(Visited 69 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *